Les news de SFA

Site de l'école Saint-François d'Assise

Les news de SFA

L’interview d’Alexandra Garibal, auteure

Le 27 novembre dernier, Alexandra Garibal est venue nous parler de son métier. Elle est auteure de nombreux livres et notamment créatrice de la Fée Fifolette, une fée à la baguette cassée qui n’en fait qu’à sa tête ! Pour mieux connaître les talents d’Alexandra Garibal, lisez notre interview !

CE2 A : Quel âge avez-vous ?

Alexandra Garibal : J’ai 38 ans.

CE2 A : Où habitez-vous ?

A.G : J’habite à Saint Cloud.

CE2 A : Aimez-vous lire ?

A.G : J’aime beaucoup lire mais je n’ai pas beaucoup de temps pour lire « pour moi ».

CE2 A : Avez-vous des enfants ?

A.G : J’ai 4 enfants de 12, 10, 7 et 3 ans.

CE2 A : Vos enfants lisent-ils vos livres ?

A.G : Oui, ils les lisent avant qu’ils ne sortent.

CE2 A : Ecrivent-ils ?

A.G : Un peu…

CE2 A : A quel âge avez-vous commencé à écrire ?

A.G : J’ai commencé à tenir un journal intime à l’âge de 12 ans.

CE2 A : Pourquoi avez-vous voulu devenir auteure ?

A.G : Quand j’étais petite, je voulais être une maman pour pouvoir raconter des histoires aux enfants. J’étais abonnée à J’aime Lire et ça me donnait envie. Puis, quand j’ai eu votre âge, lire me faisait voyager et battre le cœur…

CE2 A : Combien de livres avez-vous écrits ?

A.G : J’ai écrit environ soixante histoires si je compte les livres et les histoires dans les magazines comme Les Belles Histoires, Pomme d’Api…

CE2 A : Quel était le titre de votre premier livre ?

A.G : Ma première histoire était La Fée Fifolette a cassé sa baguette, publiée dans le magazine Tirelire.

CE2 A : Cela vous prend-il beaucoup de temps pour écrire un livre ?

A.G : Quand j’écris la Fée Fifolette, ça peut aller très vite. C’est un personnage que je connais par cœur… Je peux écrire une histoire en une après-midi.

CE2 A : Est-ce difficile d’être écrivain ?

A.G : Ce qui est difficile, c’est d’avoir des idées tout le temps et de garder le moral quand les éditeurs n’aiment pas vos histoires…

CE2 A : Aimez-vous votre métier et que préférez-vous dans votre activité ?

A.G : J’aime beaucoup mon métier. J’aime me mettre devant mon ordinateur le matin ! Ce que je préfère, c’est quand une amie m’envoie une photo de son enfant en train de rigoler avec un de mes livres entre les mains !

CE2 A : A quelle heure commencez-vous à écrire ? Passez-vous toutes vos journées à écrire vos livres ?

A.G : Depuis la naissance de Colette, ma petite dernière, mon métier est d’écrire. Je commence à 8h30 après avoir déposé mes enfants à l’école. Je travaille sur plusieurs livres en même temps : j’écris mais je m’occupe aussi des illustrations, je suis en relation avec les éditeurs. Mon métier n’est pas seulement « écrire » !

CE2 A : Avez-vous des vacances ?

A.G : Oui, je suis en vacances en même temps que mes enfants.

CE2 A : Avez-vous un autre travail que celui d’écrivain ?

A.G : Je suis maman !

Et avant, j’étais éditrice.

CE2 A : Ecrivez-vous à l’encre ou à l’ordinateur ?

A.G : J’écris à l’ordinateur ; je prends aussi des notes sur papier.

CE2 A : Où écrivez-vous ?

A.G : Cela dépend de mon humeur. Je peux écrire partout dans la maison !

CE2 A : Faîtes-vous des brouillons avant d’écrire vos livres ?

A.G : Je rédige un premier jet, puis j’attends qu’on me demande des corrections. Alors je retravaille mon texte.

CE2 A : Est-ce vous qui décidez de l’histoire de vos livres et avez-vous des collègues qui vous aident à écrire ?

A.G : C’est moi qui décide de mes histoires, mais les éditeurs orientent mon travail. Ils me demandent d’adoucir le caractère d’un personnage, de finir par un évènement plus rigolo…

CE2 A : De quoi vous inspirez-vous pour écrire vos livres ? Comment faîtes-vous pour avoir autant d’imagination ?

A.G : Je m’inspire de mes enfants, des enfants en général. Je me souviens de moi petite… et surtout j’ouvre grand mes oreilles !

CE2 A : Aimez-vous tous les livres que vous avez écrits ? Quel est celui dont vous êtes la plus fière et est-ce celui qui a eu le plus de succès ?

A.G : Il y a certains livres dont je suis moins fière ; il y en a notamment qui s’appelle Chiens des villes. Je suis très fière, au contraire, de celui qui sortira en mars de l’année prochaine !

CE2 A : Travaillez-vous toujours avec la même illustratrice et le même éditeur ?

A.G : Non, je travaille avec différents illustrateurs et éditeurs, sauf pour Fifolette !

CE2 A : Combien de temps faut-il à un illustrateur pour illustrer vos romans ?

A.G : Cela dépend. Il faut compter deux mois pour la Fée Fifolette. Pour le Grand Imagier de la Maison, il aura fallu quatre mois de travail et d’échanges avec l’illustratrice !

CE2 A : Ecrivez-vous aussi pour les adultes ?

A.G : Je suis en train d’écrire une BD pour adultes sur la permaculture.

CE2 A : Ecrivez-vous d’autres livre en ce moment ?

A.G : Oui, j’écris un livre sur la mythologie, un autre sur la nature…

CE2 A : Que se passe-t-il lorsque vous avez fini d’écrire un livre ?

A.G : Je l’envoie à un éditeur, qui le lit… ou pas ! Et j’attends : soit il me répond tout de suite, soit je dois le relancer pour avoir une réponse !

CE2 A : Depuis quand la Fée Fifolette existe-t-elle ?

A.G : J’ai créé la Fée Fifolette il y a 12 ans, au moment de la naissance de ma fille aînée.

CE2 A : Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire la Fée Fifolette et qu’est-ce qui vous a inspiré ce personnage ?

A.G : J’aime beaucoup la magie et je voulais écrire une histoire joyeuse ! La Fée Fifolette me ressemble un peu… J’oublie tout le temps des choses !

CE2 A : Pourquoi avoir choisi le prénom de Fifolette ?

A.G : Parce qu’elle est un peu « folette » !

CE2 A : Ecrivez-vous un prochain album de la Fée Fifolette ?

A.G : Oui, je commence à travailler sur la Fée Fifolette qui partirait à la montagne !

Nous remercions Alexandra d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Nous étions ravis de la rencontrer. Nous la remercions également de nous avoir offert la lecture de son prochain livre « Des oiseaux plein la tête » qui sortira en Mars 2021.

Si vous lisez un de ces fameux livres, vous allez être comblés.

Les CE2 A

Noël canadien en CE2B

Ces derniers jours, l’esprit de Noël a envahi les couloirs de l’école. Mardi dernier, les élèves de CE2 B piochaient au hasard le nom d’un enfant. Leur mission : préparer dans le secret un petit cadeau fabriqué de leurs mains pour faire plaisir à leur camarade.

Les élèves se sont pris au jeu et une semaine plus tard, ils arrivaient tous en classe, leur surprise soigneusement emballée, le sourire jusqu’aux oreilles, impatients d’offrir leurs œuvres et de découvrir la réaction des autres.

Quel succès ! Les élèves ont rivalisé d’imagination et de créativité. Un pantin extraordinaire en forme d’autruche ; un bocal à souhaits rempli de petites phrases à découvrir toute l’année ; des biscuits, meringues et mendiants à faire saliver les plus difficiles ; une botte de Noël cousue à la main et remplie de friandises ; un bougeoir brillant de mille feux… On ne savait plus où donner de la tête. Avant de se quitter, chacun a dévoilé ses secrets de fabrication.

Nous connaissons les immenses ressources de nos élèves mais il faut avouer qu’ils ne cessent de nous épater.

Une vraie fée à Saint-François !

La fée des saisons

C’est dans une verrière transformée en salle de théâtre que les deux classes de Grande Section ont ouvert la série de quatre représentations du spectacle « La Ronde des Saisons », de la Compagnie Dans les bacs à sable.  

Silencieux, attentifs, les enfants attendent avec impatience l’arrivée des comédiens en observant le décor et les multiples accessoires installés devant eux. Un petit garçon entre en scène… Tim, joué par un adulte qui fait tout de suite oublier son âge aux enfants, arrive en pyjama dans un décor de chambre d’enfant. Il s’ennuie ferme tout seul chez lui et boude. Mais heureusement, qui arrive pour lui changer les idées ? Rien de moins qu’une fée, armée de sa baguette magique ! Quelle aubaine ! Nos petits spectateurs sont ravis, et avec Tim et la fée des Saisons, ils voyagent à travers le temps et la météo. Les décors changent à chaque saison, et Tim, qui avait bien chaud dans sa chambre, se retrouve grelottant dans une forêt. Mais la fée a tout prévu ! De ses paniers elle sort des vêtements pour Tim, et à chaque saison invente un jeu avec les enfants tout en chantant gaiement, accompagnée par Tim à la guitare.

 Le spectacle est bien rythmé, les enfants participent en récitant la formule magique « Magie du temps… en avant ! » et chantent à tue-tête avec les comédiens.

Un grand succès et un beau moment offert par l’Apel aux élèves de la petite section au CP !